Comment mesure t-on la force d'un piment ?

Mis à jour : mars 18




L’échelle de Scoville est une échelle de mesure de la force des piments inventée en 1912 par le pharmacologue Wilbur Scoville. Son but est de renseigner sur la force d'un piment en les classants par rapport à leur niveau de concentration en capsaïcine (le composant actif du piment).


Représentation de la molécule de capsaïcine


À l'origine, Scoville broyait des piments frais et les mélangeaient avec de l'eau sucrée, puis les testait avec un panel de dégustateurs qui sirotaient ces solutions. Il diluait ensuite les solutions petit à petit jusqu'à ce qu'elles ne brûlent plus la langue des dégustateurs, après quoi il attribuait un nombre au piment en fonction du nombre de dilutions nécessaires pour que la sensation de chaleur ai complètement disparue.


Par exemple, sur l'image ci-dessous, le nombre 2000 à été attribué au Piment d'Espelette, cela signifie qu'il a fallut dilué la solution piment+eau +sucre 2000 fois afin que la sensation

de brulure ne disparaisse complètement. Cela paraît beaucoup, mais des piments beaucoup plus extrêmes comme le Bhut Jolokia nécessite d'être dilué plus de 1 million de fois avant que la capsaïcine ne devienne indétectable...



Pour le Carolina Reaper, le piment le plus fort du monde, il faudra le diluer au moins 1,5 millions à 2,2 millions de fois afin d'annihiler complètement la sensation de chaleur induite par la capsaïcine !

Ces chiffres peuvent vous paraitre complètement hallucinant, mais dites vous bien qu'avec des procédés plus modernes comme l'extraction de capsaïcine, il est désormais possible de de propulser cette échelle jusqu'à plus de 6 millions !


Si vous êtes intrépide et que vous êtes encore à la recherche d'un produit pimenté qui vous fera connaître vos limites, notre sauce "10 Minutes" remplira parfaitement cette mission !






Crédit : alimentarium.org

0

A propos


Nous contacter

Qui sommes nous ?
 

Livraisons
 

CGV

RGPD

© Copyright 2020 – Tous droits réservés